L'ORTHOPTIE

Les missions de l'orthoptiste sont le dépistage, la rééducation, la réadaptation et l'exploration visuelle. Sa fonction s'étend du nourrisson à la personne âgée.

La consultation débute généralement par un entretien, puis un test d'acuité visuelle et un bilan orthoptique. Différents tests permettent d'étudier le mouvement des yeux et la perception visuelle du patient afin de juger de la nécessité d'une rééducation.

œil
 

POUR QUI ?

 
 
 

Bébés

Il est recommandé de réaliser un bilan orthoptique de dépistage des troubles visuels pour tous les enfants, dès l’âge de 9 mois.

L’examen vise à dépister 3 troubles principaux : 

  • L’amblyopie qui est une perte de l’acuité visuelle d’un œil ou les deux

  • Les fortes amétropies (myopie,  hypermétropie,  et astigmatisme)

  • Le strabisme : déviation des axes visuels

Enfants

Les recommandations de l'HAS préconisent un bilan visuel :

  • à l'âge verbal, idéalement entre 2 et 3 ans pour tester la vision aux dessins.

  •  un nouveau bilan vers l'âge de 5-6 ans pour tester la vision aux lettres.

De même, lorsqu’au début de la scolarité un enfant présente des difficultés à entrer dans la lecture, l’écriture ou tout simplement ne se sent pas bien à l’école, il est important d’explorer les différentes pistes qui peuvent mettre l’enfant en souffrance et l’aider rapidement avant qu’il ne prenne du retard et perde confiance en lui.

Un trouble neurovisuel peut être l’un de ces troubles perturbant le parcours scolaire d’un enfant. Il est souvent remarqué par l’enseignant  (lenteur à exécuter certaines tâches, problèmes de concentration,  difficultés lors de la copie, graphisme peu soigné,   inégalité entre les résultats obtenus à l’oral et à l’écrit).

Adultes

Le motif de consultation le plus courant chez les adultes, adolescents ou enfants est  un déséquilibre binoculaire causé par un excès d’heures passées devant la télévision ou l’ordinateur.
 

Après un bilan, nous vous donnerons des conseils judicieux pour faire diminuer la fatigue visuelle et soulager ainsi leur inconfort.

L'orthoptiste se chargera aussi d'étudier une vision double, diplopie, qui peut apparaitre à tout âge.

De plus, chez la personne âgée, dont la vision diminue, dans le cadre de certaines pathologies (DMLA,...), l'orthoptiste aidera à la réadaptation de la nouvelle fonction visuelle.

QUAND CONSULTER?

Bébés

​Les symptomes d'un trouble visuel chez le nourisson : 

 

  • Ne suit pas du regard les objets mobiles.

  • Cligne souvent des yeux.

  • Louche (après 6 mois).

  • Le reflet de la lumière dans les yeux de l’enfant ne semble pas au centre pour les deux yeux. Ce symptôme peut même être visible sur les photographies.

  • Plisse ou ferme l’un des yeux.

  • Pleure si l’on cache un de ses deux yeux.

  • Très sensible à la lumière et les yeux coulent beaucoup.

  • Se cache un oeil pour regarder ou fixe en tournant la tête.

  • Se cogne partout et a de la difficulté à s’orienter.

 

Enfants

Signes d’appel du trouble neurovisuel :

 

  • Problèmes à la recopie : sauts de lettres, mots ou lignes

  • Lenteur dans les activités scolaires

  • Fatigabilité avec dégradation dans la durée

  • Meilleures performances à l’oral qu’à l’écrit

  • Problèmes à la lecture :
    omissions/inversions ou confusions de lettres, sauts de mots ou de lignes, inversion de syllabes, problèmes de compréhension, manque de fluidité

  • Problèmes orthographiques : difficulté de mémorisation de la forme globale du mot

  • Problèmes d’écriture : graphisme peu soigné, difficulté à respecter la ligne ou l’alignement à la marge

  • Problèmes de géométrie: difficulté pour reproduire une figure, relier des points, effectuer des mesures précises

  • Maux de tête lors du travail

  • Larmoiement

  • Mauvaise posture

 

Adultes

Chez les enfants, adolescents ou adultes, les symptômes sont : 

  • Maux de tête,

  • Fatigue visuelle,

  • Gêne à la lumière,

  • Difficultés de concentration,

  • Vision trouble, transitoire ou non

  • Vision double (diplopie),

  • Pertes d'équilibre,

  • Vertiges,

  • Baisse d'acuité visuelle,

  • Difficultés d'adaptation aux lunettes

  • Difficultés à la conduite de nuit,

  • Maladresse,

  • Douleurs oculaires

RENOUVELLEMENT OPTIQUE

 
_edited_edited.jpg
  • Les corrections optiques des prescriptions médicales de verres correcteurs (lunettes) doivent dater de moins de :​​​

    • 3 ans pour les patients > 42 ans

    • 1 an pour les patients < 16 ans

    • 5 ans pour les patients de 16 à 42 ans​

  • Les corrections optiques des prescriptions médicales de lentilles de contact oculaire doivent dater de moins de : 

    • 1 an pour les patients > 16 ans

    • 3 ans pour les patients > 16 ans

L’orthoptiste adaptant les prescriptions médicales initiales des verres correcteurs ou des lentilles de contact oculaire reporte sur l’ordonnance l’adaptation de correction qu’il réalise, indique lisiblement ses nom, prénom, qualité, date et signe cette modification. 

Il en informe le prescripteur par tout moyen garantissant la confidentialité des informations transmises. Une copie de l’ordonnance modifiée est conservée par l’orthoptiste jusqu'à l'expiration de sa validité et l’original est conservé par le patient.

Depuis le lundi 27 Avril 2020, selon le code de la santé (chapitre 2 Orthoptiste Section 1, l'article R.4342-8-1),  votre orthoptiste peut renouveler votre équipement optique.

Il suffit de prendre rendez-vous chez votre orthoptiste muni de votre dernière ordonnance de lunettes et/ou de lentilles (sauf opposition du médecin mentionnée expressément sur l’ordonnance) et de remplir les conditions suivantes :